FLASHBACK : Comment j’ai fait pour me payer une robe de mariée à 200€ ?



Vous devez choisir votre robe de mariée, vous avez commencé à regarder sur la toile quelques modèles et vous vous rendez compte que toutes celles qui vous plaisent sont à plus 1000€ voir 2000€ ! Est-ce que ça vaut le coupe de mettre un budget pareil pour une robe pour un seul et unique jour? Est-il possible de payer moins cher ? Je vais vous raconter comment j’ai réussi à m’en sortir pour 200€ (en fait pour un peu plus vous allez voir…).

Quand Monsieur D m’a demandé en mariage (ou plutôt quand on s’est mis d’accord pour se marier, je vous raconterai ça plus tard) en septembre 2007 (ça remonte…le temps passe trop vite et pourtant j’ai l’impression que c’était peut-être pas hier mais il n’y a pas si longtemps que ça), la première chose que j’ai faite c’est regarder les robes de mariées. Je n’ai jamais rêvé de me marier depuis que je suis toute petite mais quand même… comme toute les filles (ou la plupart), j’allais porter une superbe robe, LA robe de mariée, ce n’est pas rien.  Après quelques minutes sur la toile… gloups… 999€, 1299€, 1790€… ah oué quand même… bon bah… qu’est-ce qu’on fait ? J’avais une idée bien précise. Je cherchais une robe simple, longue, fluide, pas de froufrou, pas de bretelle (je trouve que j’ai des gros bras donc si on peut éviter de les mettre en avant), en fait je savais plus ce que je ne voulais pas…  Quand je racontais à Maman le prix des robes que j’avais vu sur Internet, elle me disait que c’était hors de prix (elle s’est mariée en tailleur blanc, oui oui à l’Eglise aussi, et pourtant c’est ultra contracdictoire puisque c’est une vraie fashion addict donc la robe de mariée ce n’est trop son kiff, et son tailleur blanc a fini teint en rouge par ma grand-mère qui le mettait pour aller travailler…). Alors je ne savais plus trop quoi faire.

Alors je continue de chercher sur Internet une robe qui me plait et pas trop chère. Et puis je suis tombée un peu par hasard sur une robe de mariée d’occasion Cymbeline sur Ebay. Waouhhh!! Une robe longue, fluide, avec une traîne, pas de froufrou (des bretelles mais bon.. elles étaient hornées de petites fleurs donc ça allait) à 200€ au lieu de 1200€ !!  Bingo ça doit être la bonne. J’ai contacté la vendeuse pour avoir plus de photos et avoir les dimensions exactes. Apparemment elle pouvait faire l’affaire. Elle était aux enchères donc j’étais pas très confiante … Et puis le jour de la vente arrive, trop cool pas d’autre enchérisseur je suis toute seule, je l’emporte pour 200€ avec gants, voile, jupon et cerise sur le gâteau collier assorti aux fleurs des bretelles. Quelques jours plus tard je reçois la robe très bien emballée. Monsieur D n’est pas là, illico presto j’en profite pour l’essayer… là j’étais plutôt contente sauf pour les fameuses bretelles, les petites fleurs ce n’étaient pas trop mon truc pour finir mais sinon elle était très belle et comme neuve, juste quelques petits fils tirés sur les gants. J’espérais que la dame ne l’avait pas vendue parce qu’elle avait divorcé sinon ça allait peut-être me porter la poisse. Mais bon, je ne suis pas superstitieuse donc je relativisais…quoique…

Quand je disais aux gens que j’allais me marier. On me félicitait et on me demandait si j’avais trouvé ma robe. Je répondais oui et immédiatement on me demandé dans quel magasin je l’avais acheté… euuhhh… sur e…eb.. ebay… d’occ.. d’occasion… J’avoue je n’étais pas très fière de dire « d’occasion sur ebay ». Ca faisait un peu et même beaucoup cheap. Mais je me répétais que c’était trop dommage de claquer 1000 ou 2000€ pour une robe pour une seule journée alors qu’on pouvait se payer de belles vacances avec ce budget.

Et puis Monsieur D m’annonça quelques semaines plus tard que ses parents lui payer son costume et qu’il allait aux Printemps le samedi suivant pour l’acheter. Je l’ai accompagné (bah oui au cas où il achèterait un costume moche… par contre lui ne pouvait pas voir ma robe !). Et là belle-môman et beau-papa lui achète un costume Hugo Boss trop beau pour la bagatelle de 600€ + accessoires… chaussures, chaussettes (bah oui parce les chaussettes de tous les jours avec Bart Simpson ou Gaston Lagaffe, non merci), cravate blanche. Et là au fond de moi je suis verte avec ma pauvre robe à 200€…  pppfff… mais bon je retrouve le sourire en me disant que ma robe est quand même très très jolie et que je suis raisonnable…

Mais j’ai quelques regrets parce que j’e n’ai pas eu droit aux séances d’essayage en boutique à la pretty women 🙂 , parce qu’elle n’est pas neuve, parce que je n’ai pas été conseillée par une vendeuse, parce qu’elle ne sera pas ajustée pile poil à ma taille… alors je me décide à faire quand même un petit tour dans les boutiques. Alors tout d’abord la petite du centre-ville et là la vendeuse me dit  » Mais vous vous y prenez seulement maintenant !!! »  « ça fait très juste » et patati patata… sur un ton pas très sympa (on était en janvier pour un mariage début juin donc mieux vaut choisir sa robe plus de 6 mois avant le mariage sinon vous vous faites jeter !). Bon je vais ailleurs. Je pars dans un magasin de zone commerciale (Morelle pour celles qui habite dans le Nord). Là un large choix. Il y a une robe qui me plait, je vois le prix 700€… Comme on est en janvier, je demande s’ils font les soldes d’hiver. La vendeuse me répond « oui sur quelques modèles mais que certaines tailles puisque c’est sur celles qui sont en magasin ». Je m’en vais en me disant que je reviendrais quand ce sera les soldes.

Une semaine passe et j’y retourne avec Maman et ma soeur. Je vois écrit en gros sur la vitrine, SOLDES ! Je regarde immédiatement si celle que j’avais repéré est soldée et bingo -50% ! Je l’essaye et en essaye 5 autres dans la foulée. J’ai adoré me prêter au jeu des essayages. La vendeuse m’aide à enfiler le jupon, m’ajuste la bretelle, m’accroche un voile dans les cheveux… Dans tout ça j’ai complètement oublié ma robe Cymbeline à la maison. Et puis Maman me dit : « Je veux bien te payer ta robe de mariée si tu veux ». Ahhhh  bon…. bon bah… ok ça marche, je prends celle-çi. Je regarde ensuite les accessoires: le voile et les gants. Et voilà comment je me retrouve à acheter de mémoire (impossible de remettre la main sur mon petit tableau excel) une robe à 350€, un voile à 100€, retouches payantes (bah oui parce que quand c’est les soldes ils te font payer les retouches !!! 100€), un jupon à 60€ soit un total de 610€. Ce qui reste encore très raisonable au vu de tout ce que j’ai pu voir ailleurs ! (moyenne française pour la robe de mariée : 800€ d’après ce que j’ai pu lire sur Internet)

Robe de mariée

Pour les accessoires, j’ai emprunté le collier et le bracelet de perles de Maman. Ma 1ère robe je l’ai revendu sur ebay 150€ donc je n’ai pas trop perdu. Je n’y avais pas pensé à l’époque mais j’aurai dû porter les 2 robes ! Une pour l’Eglise et une pour la Mairie. En tout cas celle que j’ai portée le jour J est toujours à la maison dans sa housse et je ne l’ai même pas mise au pressing, on m’a dit que ça portait malheur !

Choisir sa robe de mariée

Avec le recul, je ne regrette pas d’avoir acheter une robe de mariée neuve. Si c’était à refaire, j’irai dans plus de magasins de robes de mariée, j’essaierai beaucoup plus de robes et je pense que je prévoirai certainement un budget plus conséquent pour ne pas me focaliser sur le prix et m’offrir THE robe, parce que ma robe était plutôt jolie mais ce n’était pas non plus celle que je mettais imaginée (et puis aujourd’hui si c’était à refaire je choisirai une robe qui n’a rien à voir !). Alors un conseil, faites les boutiques de robes de mariées, essayez, comparez, photographiez-vous pendant les essayages (et si la vendeuse ne veut pas que vous preniez des photos parce que ça arrive souvent, prenez quelques photos discrètement avec votre téléphone 😉 ) pour réfléchir posément chez vous et en discutez avec votre Maman, votre soeur ou votre meilleure amie. Alors bons essayages !!

Share this post
  , , , , , ,


Un commentaire sur “FLASHBACK : Comment j’ai fait pour me payer une robe de mariée à 200€ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *